Qui-suis-je ?

Je suis Pascal* Michaud né à Versailles, dans l’année 1963, j’y ai grandi, la cour de « récrée » était le château de Louis.

Plus tard, la cour s’est agrandie, le Maroc via l’Espagne, la Turquie, l’Algérie, le Niger, la Mauritanie, le Sénégal, l’Egypte, la Grèce, l’Irlande, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la France et puis la Bohème aussi, de ponts en combles, de combles en caves, de cages d’escalier en foyers, de foyers en cages d’escalier, aventures qui m’ont nourri de gestes créateurs d’œuvres.

Une œuvre vient de loin qui sait combien de loin, a-t-elle pénétrée mes rêves, mes instincts mes désirs ? Eux qui ont mis assez longtemps à mûrir à mourir, à mourir à mûrir, et à venir au jour peut-être contre ma volonté ?

J’ai toujours aimé bidouiller, bricoler, monter démonter, assembler rassembler, jouer déjouer, la création, le besoin de gestes créateurs. Gestes créateurs apporteurs de l’élan vital, une échappatoire aussi, mais qui ont donné un sens à ma vie.

J’ai une formation de métallier forgeron, de serrurier, de radiologue industriel, de percussionniste traditionnel, de conteur, de musicothérapie active, de danse thérapie. Et ensuite formateur pour le conte, la musique, la forge ainsi vont les transmissions !

On mélange, on balance tout ça ainsi naissent des œuvres. Les œuvres exposées sont certainement le souffle des mythes, des conteurs, de la vie de la mort, de la terre qui tourne, des reflets de l’univers, de la chaleur du froid, du bonheur de mes enfants, du rythme* de tous ce qui coulent.

« Panta rhei » disait Héraclite, tout coule, tout coule encore et toujours et en corps et toujours…

*Pascal de l’hébreux « Pesah » le passage,

 je suis de passage sur cette belle planète 

 

*Rythme racine grecque de « Rhéo »

Rhéocréation, Pascal Michaud, fer forgé, contes, percussions, formations,https://www.rheocreation.com/